BONNE ANNEE 2017

L'année 2016 touche à sa fin. Dur, dur, l'année 2016. Entre la crise des migrants, le Brexit, Donald, Poutine , Daesh et autres Assad, difficile d'y trouver un rayon de soleil, d'autant qu'avec le réchauffement de la planète qui s'accélère, ce n'est pas l'expression qui convient. Pour autant, on ne va pas se tirer une balle tout de suite et on va continuer d'avancer. Pour moi, cette année 2016 a été la concrétisation d'un projet qui me tenait à coeur : Les Sentinelles. Prévu pour la télé, le film s'est finalement retrouvé au cinéma et plus de 2000 spectateurs ont pu le voir en avant-première. Un distributeur, Destiny Films, m'a proposé de le sortir en sortie nationale au deuxième semestre 2017. J'ai rencontré à l'occasion de la trentaine de projections qui ont eu lieu à travers la France, plein de personnes formidables, luttant contre l'injustice et l'indifférence des autres (et que cela est dur), touchées par l'humanité et la dignité des personnages du film, et ceci quels que soient leurs milieux socio-culturels. Ces personnes-là, à l'image de Josette, Jean-Marie, Paul et les autres, m'ont donné quelques raisons d'espérer en des lendemains qui chantent un peu plus, où les hommes prendraient plus de plaisir à vivre ensemble qu'à gagner plus d'argent que leurs congénères. Mon seul souhait est qu'elles continuent à se battre,  et quelle que soit la sauce que nous allons devoir goûter en cette année électorale, il nous faudra trouver dans nos actes, des motifs de satisfaction. Bonne Année 2017. Pierre Pézerat

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    ALMENDRA M. (lundi, 27 novembre 2017 12:17)

    MERCI ! Que c'est bon de voir des personnes qui "osent" mener le combat, cela nous donne plus de force, plus de courage, plus d'espoir en des lendemains meilleurs !
    J'ai organisé une soirée pour aller voir ce film à plusieurs à STRASBOURG, j'espère que la projection ne sera pas faite sur une seule soirée.... mais mieux vaut une que pas du tout. Merci.

  • #2

    Daniel Deschamps (lundi, 04 décembre 2017 14:05)

    J'ai vu ce film hier soir. Bouleversant et magnifique! Ce film m'a confirmé combien la réalité dépasse de très loin la fiction en émotions. Car ces émotions peuvent immédiatement se mettre au service de la vie. Ce film ne produit pas des émotions artificielles qui servent de simple passe temps, d'illusion de vie et de compensation au grand vide spirituel organisé par le Droit. Les témoignages produisent un intense besoin d'agir et nous rappelle que tout est à faire, ensemble, hors des divisions organisées pour affaiblir le peuple. La liberté individuelle est faite pour ça, malgré toutes les lois actuelles qui tendent à la dé-finir, la contraindre pour la conformer aux intérêts des pouvoirs politico-financiers.
    Il est important de comprendre que la Constitution d'un pays ne peut organiser des crimes contre ses citoyens. Le ferait-elle qu'elle serait illégitime donc illégale. Il faut revenir à la légitimité pour réinterpréter le légal.
    Je souhaite me joindre à votre mouvement. Merci.